Avez-vous une infestation de fourmis charpentières?

Faite appel à un exterminateur est probablement la meilleure solution

Que vous viviez dans le Grand Montréal, Laval, les Laurentides, sur la rive-sud ou la rive-nord, être aux prises avec des fourmis charpentières n’a rien de plaisant en soi. Ces dernières peuvent créer des dommages importants à votre résidence bien-aimée et vous causer bien des maux de tête.

Ce guide vous aidera à déterminer si vous êtes bien en présence de fourmis charpentières et vous expliquera la marche à suivre pour enrayer ce problème.

Vous arriverez probablement à la conclusion de faire appel à un exterminateur de fourmis charpentières professionnel pour vous en débarrasser. 

Identifier la fourmi charpentière, la reconnaître

La fourmi charpentière
Nom commun :Fourmis charpentières
Nom latin :Camponotus spp
Classe :Insectes
Famille :Formicidés
Longueur : 6 à 13 mm
Poids :20 à 50 g
Couleur :Normalement de couleur noire mais peut aussi être brunâtre ou noir avec un teint rouge
Signes de presence :
  • Sciure fine sur le sol
  • Fourmis visibles un peu partout
  • presence sur la nourriture
  • Infestation fourmis ailées
Espérance de vie :7 ans
Réproduction et population :La reine pond des centaines d’œufs par an et le nid peut atteindre 3 000 fourmis en dedans de 3 ans
Espèces de fourmis au Québec :
Prévention :
  • Ne pas accumuler du bois
  • Déraciner les souches en décomposition alentour de votre maison
  • Verifier pour des fissures des portes et fenêtres
  • Éviter les infiltrations d’eau 
  • Ranger bien les aliments 
  • Ne pas avoir des branches d’arbres qui touchent la maison
  • Verifier qu’il n’y ait pas une fourmilière proche de la maison 

À quoi ressemblent les fourmis charpentières?

Exterminateur fourmis charpentière

En règle générale, les fourmis charpentières sont noires, allant parfois du rouge au jaune, et elles ont un seul petit segment entre le thorax et l’abdomen. Leur côté supérieur du thorax est lisse et rond. En ce qui concerne leur taille, elles mesurent jusqu’à 1 pouce ou 25 millimètres de long (les ouvrières peuvent être de 3 à 13 millimètres), ce qui représente pratiquement 5 fois la taille typique d’une fourmi de pavé ou d’une fourmi noire de jardin.

Connues pour nicher dans des structures en bois, les fourmis charpentières sont des parasites communs qui peuvent envahir les maisons au Québec. Généralement, les fourmis charpentières vont du brun rougeâtre au noir mat selon les espèces. Comme toute fourmi, le corps de la fourmi charpentière se compose d’une tête, d’un thorax et d’un abdomen. La tête comprend un ensemble de grandes mandibules qui s’ouvrent horizontalement comme des ciseaux et une paire d’antennes qui prennent une forme de coude. Six pattes sont reliées au thorax, et un étroit pétiole (taille) sépare le thorax de l’abdomen. L’abdomen d’une fourmi charpentière, ou l’estomac, est bulbeux et couvert de longs poils jaunâtres, ce qui n’est vrai que pour la fourmi charpentière noire. Elles se distinguent également par le cercle de poils à l’extrémité de l’abdomen.

Quelle est la meilleure manière de les identifier?

Le moyen le plus efficace d’identifier une fourmi charpentière est en regardant le pétiole et le thorax. Le pétiole d’une fourmi charpentière a un noeud, ce qui fait que la zone entre le thorax et l’abdomen ressemble à une petite entaille. D’autres fourmis ouvrières qui peuvent être confondues avec des fourmis charpentières ont des pétioles à deux nœuds. De plus, le thorax de la fourmi charpentière est uniformément arrondi, alors que d’autres espèces de fourmis ont un thorax bosselé. Bien identifier une fourmi charpentière peut être difficile sans une inspection minutieuse.

Les fourmis charpentières sont parmi les plus grandes fourmis en Amérique du Nord. Les travailleuses, la caste habituellement visible à la maison, mesurent en moyenne entre 6,5 et 13 mm de long. Bien que connues pour être grandes, les fourmis charpentières sont difficiles à identifier uniquement en fonction de la taille, car la longueur des travailleuses varie selon les espèces. De plus, la taille des travailleuses peut fluctuer au sein d’une espèce et même à l’intérieur d’une colonie.

Des essaims de fourmis charpentières ailées peuvent être observés à l’extérieur pendant les mois d’été. Souvent confondues avec les termites, les fourmis charpentières ailées se distinguent par une taille étroite, des antennes coudées et des ailes antérieures plus longues que les ailes postérieures. Les fourmis charpentières femelles ailées sont généralement plus grosses que les fourmis charpentières ouvrières et peuvent mesurer entre 20 et 25 mm de long.

Problèmes/Dommages

Pourquoi devrais-je m’en soucier?

Les fourmis charpentières aiment mâcher à travers le bois utilisé dans la construction de maisons et d’autres bâtiments. Afin de construire leurs galeries, les fourmis charpentières évideront le matériel décoratif et structurel. Bien qu’elles travaillent lentement, si elles sont laissées à elles-mêmes ou non traitées, elles peuvent causer de graves dommages nécessitant des réparations ou des remplacements coûteux. Il est toujours préférable de traiter et de prévenir dès les premiers signes d’infestation. Si vous apercevez de grandes fourmis charpentières, avec ou sans ailes, c’est le signe d’une colonie établie et vous devez appeler votre professionnel local de la lutte antiparasitaire.

Les fourmis charpentières mordent-elles les humains?

Excavatrices de renom, les fourmis charpentières utilisent leurs mâchoires puissantes pour desserrer et enlever les débris de bois lors de la construction de tunnels ou de la construction de nids. Les fourmis charpentières n’ont pas de dards, donc elles ne piquent pas les gens. Cependant, elles utilisent leurs formidables mandibules pour défendre leurs nids lorsqu’elles sont attaquées. Les fourmis charpentières mordent rarement les humains; les puissantes mâchoires d’une travailleuse peuvent mordre et déchirer la peau humaine; la morsure infligée est pulvérisée avec de l’acide formique qui donne une sensation de brûlure. La réaction aux morsures des fourmis charpentières est différente d’individu à individu. Mais dans la plupart des cas, c’est plutôt anodin. Bien que les occurrences de fourmis charpentières mordant les gens s’avèrent rares, des cas ont été rapportés dans lesquels les humains ont soutenu avoir été mordus.

Habitat et comportement

Une journée dans la vie des fourmis charpentières

Il est facile d’admirer le dévouement des fourmis charpentières à la propreté. Contrairement aux termites, qui emprisonnent la boue et les débris dans le bois évidé, les fourmis charpentières nettoient à fond leurs galeries et leurs sites de nidification. Près de l’entrée d’une colonie, vous pouvez trouver de la «sciure» qui est une sciure de bois contenant du bois, des parties d’insectes ou des excréments qui ont été prélevés dans leur nid.

Puisqu’elles préfèrent le bois humide, vous êtes plus susceptible de rencontrer des fourmis charpentières sur ou près des terrasses, des porches, des fenêtres, des toits et d’autres endroits exposés aux intempéries. L’emplacement idéal leur fournira une protection contre les prédateurs et la météo ainsi qu’un accès facile aux sources de nourriture.

Cycle de vie

La reine fourmi charpentière

La reine charpentière est une femelle fécondée et fonctionnelle de la colonie. Elle est sans ailes, d’environ 13 à 25 mm de long et sa couleur dépend de l’espèce. Cependant, elle varie souvent de brun foncé, de rougeâtre, de jaune ou de noir. Similaire aux fourmis ouvrières, le corps de la reine est divisé en une tête, un thorax et un abdomen ou un estomac. La reine est seule responsable de la production de la progéniture et du maintien de la colonie. La plupart des espèces de fourmis charpentières ont une reine fonctionnelle par colonie. Toutefois, certaines espèces ont plusieurs reines.

Les colonies et les larves

La nidification et la formation de colonies commencent quand, après s’être accouplée avec un mâle, une femelle ailée fécondée se débarrasse de ses ailes et trouve un lieu de nidification convenable, habituellement dans le bois en décomposition d’arbres creux ou de bûches, y compris des structures de bois artificielles. Cela implique indubitablement des dommages à la propriété. Une fois qu’un emplacement de nid approprié est trouvé, la reine dépose le premier lot d’œufs (15-20). Elle se nourrit et prend soin des larves qui finissent par devenir des ouvrières stériles qui assument toutes les tâches de construction des nids. Alors que les travailleuses cherchent de la nourriture, creusent le nid et s’occupent des jeunes fourmis charpentières, la reine se concentre sur la production d’œufs. Cette production double généralement après la première couvée. Une fois que le nid est arrivé à maturité, la fourmi charpentière pond des œufs qui se transforment en mâles et femelles aptes à se reproduire. Un nid prend souvent plusieurs années pour arriver à maturité et nécessite habituellement environ 3 000 travailleuses avant que la reine ne commence un nouveau cycle de reproduction.

Alimentation

Qu’est-ce que les fourmis charpentières mangent?

Les fourmis charpentières sont des prédateurs qui se nourrissent d’autres insectes vivants et morts. Leur alimentation comprend également une gamme de nectars et de jus de plantes, de miellat, de sirop, de gelée, de sucre, de sel, de fruits, de viande et de graisse. Ce sont des intrus que vous ne voulez pas inviter à votre barbecue!

Le nom commun de la fourmi charpentière fait référence aux capacités d’excavation de l’insecte plutôt qu’au régime alimentaire du ravageur. Lorsque les fourmis charpentières creusent des tunnels à partir de structures en bois, les insectes destructeurs ne font que mâcher le bois, puis rejeter les copeaux qui s’empilent comme de la sciure de bois sous le trou d’entrée du nid. Dans l’environnement naturel, les fourmis charpentières mangent de petits insectes et d’autres invertébrés, des jus de plantes et du miellat sucré sécrété par les pucerons. Les fourmis ouvrières sont responsables de fournir suffisamment d’aliments à toute la colonie de fourmis charpentières et doivent régulièrement quitter le nid pour se nourrir.

Et dans les maisons?

Lors de la recherche de nourriture, les fourmis charpentières peuvent se nourrir dans des zones aussi éloignées que 100 verges du nid. Elles utilisent des phéromones pour marquer leurs sentiers de recherche de nourriture. Les grandes distances parcourues par les fourmis charpentières butineuses mettent souvent les insectes nuisibles en contact direct avec les habitations des résidents canadiens. Les fourmis charpentières pénètrent dans les maisons et autres bâtiments à travers les fissures et autres ouvertures dans les fondations ou via des branches d’arbres contiguës au toit. Une fois à l’intérieur, les fourmis en quête d’aliments recherchent et récupèrent une variété de sources de nourriture. Étant donné que les fourmis charpentières se nourrissent de protéines et d’hydrates de carbone, les insectes omnivores font des raids dans les cuisines pour les viandes, le sucre et les ingrédients sirupeux comme le miel et la gelée. Les fourmis charpentières sont également attirées par les déversements de graisse et les aliments pour animaux de compagnie que l’on trouve couramment dans de nombreuses maisons partout au Québec.

Est-ce que les fourmis charpentières volent?

Comme les autres espèces de fourmis trouvées au Québec, les fourmis charpentières sont des insectes sociaux qui vivent dans de grandes colonies formées de trois castes; les travailleuses, les hommes et les reines. Les fourmis charpentières les plus communes rencontrées à la maison sont les travailleuses et sont des butineuses de nourriture sans ailes.

Les fourmis ouvrières ne peuvent pas voler. Comme son nom l’indique, les fourmis ouvrières existent pour travailler. Elles construisent et réparent le nid, nourrissent et défendent la colonie, et prennent soin de la reine et de sa couvée. Les reines charpentières forment la caste la plus élevée.

La reine fonctionnelle fondatrice est sans ailes et ne vole pas. Les colonies de fourmis charpentières produisent des reproducteurs ailés mâles et femelles qui émergent et pullulent au printemps ou au début de l’été, s’accouplant lors de ces vols nuptiaux. Les femelles accouplées débarquent, se débarrassent de leurs ailes et trouvent un site approprié pour commencer de nouvelles colonies, tandis que les mâles meurent.

Prevention fourmis charpentières

Conseils pour la prévention et le contrôle des fourmis charpentières

Ces conseils peuvent vous aider à éviter la présence des fourmis charpentières dans votre maison:

  • Les débris alimentaires et les miettes attireront les fourmis à l’intérieur, alors faites fréquemment le ménage des comptoirs et autres zones de nourriture
  • Les débris de bois doivent être retirés de la maison
  • Les piles de bois doivent être éloignées des structures
  • Les arbres en surplomb devraient être élagués ou taillés de façon à ne pas être en contact avec la structure
  • Les gouttières et les descentes pluviales doivent être propres et s’écouler librement

Autres conseils importants

  • Traitez les problèmes d’humidité à la maison
  • Réparez les structures en bois qui ont été endommagées par l’humidité
  • Entreposez correctement les matériaux de construction en bois qui pourraient être disposés autour du garage ou près de la maison – les élever pour permettre la circulation de l’air
  • Coupez les arbres morts sur votre propriété

Alors, comment exterminer et se débarrasser des fourmis charpentières pour de bon?

Extermination Fourmis charpentière

Pour se débarrasser d’une infestation de fourmis, vous devez éliminer tous les nids satellites et, surtout, la colonie principale. Sinon, les fourmis reviendront.

Les traitements antiparasitaires font partie de tout bon plan d’extermination des fourmis charpentières. Toutefois, des mesures physiques de lutte antiparasitaire et de prévention sont également nécessaires pour régler le problème une fois pour toutes.

L’approche la plus efficace consiste à recourir aux services d’un exterminateur professionnel des fourmis. Les experts en lutte antiparasitaire effectueront une inspection minutieuse de l’intérieur et de l’extérieur de votre maison et utiliseront des produits anti-fourmis approuvés par Santé Canada.

Si un exterminateur détecte un nid dans votre maison, il s’en débarrassera en appliquant d’abord un spray préventif à l’extérieur de la maison pour éloigner les fourmis.

Au cours d’une inspection de la maison, votre exterminateur de fourmis vous montrera par où les fourmis ont pénétré et vous offrira ensuite de sceller les points d’entrée (fenêtres, fissures dans les fondations et autres ouvertures). Son objectif est de vous aider à éviter une ré-infestation dans votre domicile. À cette fin, le technicien vous donnera également des conseils spécifiques sur la façon d’empêcher la colonie de fourmis charpentières de revenir.

Une maison saine et sans fourmis charpentières!

Pour que votre maison soit exempte de fourmis charpentières, c’est-à-dire à nouveau viable et saine, n’hésitez pas à contacter une entreprise d’extermination compétente et qualifiée en la matière. Prenez le temps de magasiner les prix et de vérifier la qualité de l’entreprise sélectionnée. Ainsi, vous viendrez à bout de ce problème désagréable et vous retrouverez la tranquillité d’esprit tant recherchée J

Exterminateur fourmis charpentières
4.6 (91.43%) 35 votes