Le problème des invasions de fourmis

Tout le monde connaît ces petits insectes qui vivent dans des sociétés bien organisées. Les fourmis peuvent nous sembler inoffensives et peuvent être de peu d’intérêt jusqu’à ce que ces travailleurs infatigables commencent à mettre en place trop de chantiers sur notre propriété. Qu’il s’agisse de fourmis charpentières ou de fourmis des champs, elles peuvent rendre la vie un peu moins agréable.

Fourmis charpentières

Fourmis charpemntièresLes fourmis charpentières sont généralement noires. Ce sont les plus grosses fourmis observées et elles mesurent jusqu’à 8 mm de long. Aussi appelée fourmi charpentière noire, cette espèce vit normalement en grandes colonies dans du bois humide ou en décomposition à l’extérieur ou – malheureusement – à l’intérieur de votre maison.

À l’extérieur, les fourmis construisent leur nid dans des souches d’arbres, des piles de bois de chauffage ou des clôtures ou des structures de terrasse en décomposition. À l’intérieur de la maison, elles sont attirées par les pièces de bois comme les poutres, les solives et le bois de charpente. Une escouade de fourmis charpentières peut facilement causer de graves dommages à la structure d’une maison.

Repérer les nids

La présence d’un nid se reconnaît à l’apparition répétée de petits monticules de sciure de bois tendre creusés pour les terriers de fourmilière. Une grande colonie se compose d’un nid principal, qui peut être situé jusqu’à 90 mètres (300 pieds) de la maison, et jusqu’à 10 nids satellites abritant plus de 10 000 fourmis au total. Les infestations domiciliaires résultent généralement de la formation d’un nid satellite, sans reine, causée par une surpopulation de la colonie ou une perturbation majeure comme l’abattage d’un arbre, le remplacement d’une fenêtre ou la réparation d’une terrasse.

Mesures préventives contre les fourmis charpentières

Plusieurs mesures préventives peuvent éloigner les fourmis de votre maison.

À l’extérieur :

Éliminer tout bois humide ou pourri autour de la maison.

Garder le bois de chauffage à l’écart de la maison.

Couper les branches d’arbres qui touchent la maison et vérifier les câbles (comme les câbles électriques) ou les cordes à linge qui peuvent servir de voies d’accès pour les fourmis.

Installer des moustiquaires à chaque ouverture donnant sur l’extérieur de la maison.

Sceller toutes les fissures et crevasses.

À l’intérieur :

Entreposer les aliments dans des contenants scellés.

Laver fréquemment les planchers et les comptoirs de cuisine.

Utiliser une poubelle extérieure pour les ordures ménagères.

Extermination des fourmis charpentières

Parfois, le problème des fourmis charpentières nécessite une extermination, ce qui implique la destruction du nid principal. Bien qu’il soit souvent nécessaire de faire appel à un spécialiste de la lutte antiparasitaire, vous pouvez tenter d’attaquer vous-même la fourmilière. Voici de quelle façon vous pouvez vous y prendre.

Pour les nids extérieurs :

Inondation répétée du nid avec de l’eau bouillante ou savonneuse.

Saupoudrage de poivron rouge, de coquille d’œuf, de poudre d’os, de cendre de bois ou de terre de diatomées, un pesticide en poudre à faible impact.

En dernier recours, épandre un insecticide approuvé.

Pour les nids intérieurs :

Utilisation d’appât à base de borax liquide ou en poudre.

Épandage d’appâts faits maison près du nid et d’autres endroits où l’on trouve des fourmis, consistant en quantités égales de sucre glace et de poudre de borax. Mais attention : le borax est toxique pour les enfants et les animaux domestiques !

Fourmis des champs ou fourmis de pavés

Les fourmis des champs ou de pavés sont brunes ou noires et de petite taille. Elles sont constamment à la recherche de nourriture et prolifèrent dans les zones sablonneuses, nichant généralement à l’extérieur près des fondations des maisons, dans leurs fissures ou dans celles des pavés ou des zones recouvertes d’asphalte. Les petits cratères de sable formés par le creusement de terriers indiquent souvent leur présence.

Mesures préventives contre les fourmis de pavés

Quelques mesures mineures peuvent empêcher les fourmis de prendre possession de votre maison.

À l’extérieur :

Sceller les fissures dans les fondations et les revêtements extérieurs, y compris les contours des portes et des fenêtres.

À l’intérieur :

Nettoyer quotidiennement les zones de préparation et de consommation des aliments.

Transférer régulièrement les déchets de table dans des poubelles extérieures.

Entreposer les aliments non réfrigérés dans des contenants hermétiquement scellés.

Procéder à l’extermination

 

Problème fourmisLes pièges ou appâts vendus dans les quincailleries et placés dans les zones les plus exposées aux fourmis sont un moyen efficace de contrôler les fourmis des champs. On peut aussi les déloger en versant de l’eau bouillante ou savonneuse sur leur nid ou en répandant du poivron rouge, de la coquille d’œuf, de la poudre d’os ou de talc, ou de la terre à diatomées, un pesticide en poudre à faible impact.

Veuillez noter que l’utilisation de pesticides approuvés devrait être considérée comme un dernier recours. Il est essentiel de lire attentivement les instructions du fabricant et de les suivre à la lettre. Si vous ne désirez pas utiliser des pesticides, vous pouvez consulter ici: « comment se débarrasser des fourmis naturellement ».

Selon le degré d’infestation, il peut être nécessaire de faire appel à un spécialiste de la lutte antiparasitaire.

La souris